RECHERCHES

      Télomères & télomérases     

Les mécanismes du vieillissement se dévoilent à mesure que la science progresse. Les plus récentes découvertes, récompensées par un Prix Nobel, pointent les cellules, leur ADN et plus particulièrement les télomères comme étant au coeur du processus de vieillissement.  

La structure en double hélice de l'ADN, présente dans toutes les cellules vivantes, renferme l'ensemble des informations nécessaires au développement et au bon fonctionnement de l'organisme.

Aux extrémités de ces structures, comme des bouchons sécables sur leur épaisseur, se trouvent les précieux télomères, fortement impliqués dans le processus du vieillissement lorsque ces derniers raccourcissent avec l'âge, la pollution, le stress et une mauvaise hygiène de vie. C'est l'enzyme télomérase qui est responsable du renouvellement cellulaire, jusqu'à épuisement de notre capital jeunesse.

Trois prix Nobel

En 1971, le biologiste russe Alekseï Olovnikov émet l'hypothèse que la durée de vie maximale des cellules est corrélée à la perte progressive de séquences télomériques. En effet, lors de chaque division cellulaire, les télomères s'érodent jusqu'à atteindre une taille critique qui déclenche l’entrée en sénescence de la cellule (les télomères agissant comme l’horloge biologique qui régit la durée de vie de ces dernières).Cette théorie est connue sous le nom de théorie télomérique du vieillissement. Ce biologiste augura l'existence d'une enzyme capable d'inverser ce processus en synthétisant de nouvelles séquences d'ADN télomériques : la télomérase. L'identification de la télomérase est actée en 1985 par Elizabeth Blackburn, Carol Greider et Jack Szostak, travail récompensé par le prix Nobel de médecine physiologique en 2009.

Dr Georges VIEILLEDENT

Electrophonique ing.

EDS© Électrophotonic dataphoton system 

Une solution technologique innovante en imagerie macroscopique par effet de couronne dans le spectre UV

Eletrophotonique Ingénierie a développé un dispositif permettant une nouvelle lecture de l'effet de couronne, dans le spectre Ultraviolet, Ces travaux de recherche et développement , certifiés par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la  recherche Française, après validation auprès d'expert académiques dans le domaine de la Biophotonique.

Le domaine d'expertise de la société concerne essentiellement  l'effets de couronne dans le spectre.

Dr Alain GERBI

Chercheur INSERM

Revue de littérature scientifique

 

Les propriétés antivieillissement l'Astragale

Conformément à la réglementation en vigueur sur les allégations de santé, l’astragale participe à la lutte contre les effets du vieillissement (ID 3261), contribue à soutenir les défenses naturelles (ID 3275/3968) et possède des propriétés anti-oxydantes (ID 3256). 

Dr Christophe Benetton

Chercheur et rapporteur scientifique

Les télomères expliqués

La restauration de l’activité de la télomérase stoppe et inverse les processus de vieillissement chez des souris déficientes en télomérase.

Les pertes d’information de l’ADN liées à sa dégradation progressive avec le temps ont été clairement reliées aux processus de vieillissement. En particulier, la perte de la fonction de protection de l’ADN par les télomères entraîne le vieillissement, la mort cellulaire dans les modèles animaux. Le maintien de l’intégrité des télomères paraissait donc un objectif prioritaire dans la lutte contre le vieillissement.

Seule formule garantie par des tests pharmaceutiques

© 2018 Tous droits réservés. Pro-Actif

   TÉLÉPHONE

+ (1) 877 545-1999 (Français)
+ (1) 418 246-1999 (Français)
+ (1) 833 236-1999 (Anglais)

MEMBRE