Le stress psychologique

September 27, 2017

Dans une étude sur le stress organique et le vieillissement télomérique, publiée dans le journal de la National Academy of Sciences USA, les chercheurs ont trouvé que le stress psychologique peut affecter le vieillissement cellulaire à travers au moins trois voies: le système immunitaire, le stress oxydatif et l'activité de la télomérase (enzyme). Le stress psychologique pourrait potentiellement conduire à un stress oxydatif chronique en activant des réactions de stress neuroendocrinien.

la psychologue Aoife O'Donovan a étudié la longueur des télomères des cellules immunitaires chez les femmes ménopausées : les sujets les plus stressés accusaient plus de dommages oxydatifs, avaient des télomères plus courts et une activité télomérique diminuée.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents