Les processus biologiques et pathologiques des centenaires

June 15, 2018

Pour la première fois, une équipe d'experts de l'Institut de l'Université de Newcastle pour le vieillissement, en partenariat avec l'Université de Keio de Tokyo, a exploré les processus biologiques et pathologiques des centenaires. Plusieurs groupes : + de 105 ans, entre 100 & 104 ans, 100 ans, et enfants de centenaires ( 1.554 personnes, dont 684 centenaires et supercentenaires).

 

L'équipe a mesuré un certain nombre de marqueurs de la santé qui, selon eux, contribuent à un vieillissement réussi, y compris les numéros de cellules sanguines, le métabolisme, la fonction hépatique et rénale, l'inflammation et la longueur des télomères.

 

Les scientifiques s'attendaient à voir un raccourcissement continu des télomères avec l'âge, mais ce qu'ils ont trouvé était que les enfants de centenaires - qui ont une bonne chance de devenir centenaires eux-mêmes - ont maintenu leurs télomères à un niveau 'jeune' correspondant à environ 60 ans d'âge même quand ils atteignaient 80 ans et plus.

 

Cette étude, publiée dans le journal EbioMedicine, montre que si le milieu influe sur l'âge, le patrimoine génétique n'est pas moins un marqueur de notre espérance de vie en bonne santé. Si vous ne faîtes pas partie d'une lignée de centenaires, mieux vaut prendre vos précautions ! Le professeur

 

déclare qu'il a constaté que télomères longs = faible inflammation.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents