Inverser le processus de vieillissement

August 15, 2018

Le Docteur Jan Karlseder est professeur primé de biologie moléculaire et cellulaire à l'Institut biologique Salk. Dans son laboratoire, il étudit les fonctions des télomères avec le projet d'inverser le processus de vieillissement.

 

«On estime la « période de santé » jusqu'à environ 40 ou 50 ans, quand une personne ne souffre pas de maladie. Notre objectif est de pousser jusqu'à 75 ans afin que tout le monde puisse vivre sainement jusque là, ce qui aurait un impact énorme sur la vie, car avec le vieillissement cellulaire surviennent les maladies associées à l'âge, comme le diabète, l'hypertension, l'arthrite, le cancer Alzheimer et bien d'autres pathologies.»

 

Chaque fois qu'une cellule se divise, le télomère devient plus petit jusqu'à ce qu'il soit trop court pour fonctionner. Incapable de protéger l'extrémité du chromosome, le matériel génétique est rongé, ce qui est corrélé avec le vieillissement.Tout d'abord, les chercheurs ont examiné l'instabilité du génome. Examen des cellules provenant de personnes atteintes du syndrome de Werner - une maladie qui provoque un vieillissement accéléré ; certains chromosomes n'avaient pas de télomères, d'autres étaient désorganisés. 

 

En utilisant des cultures de tissus de patients atteints de ce syndrome, le Dr Karlseder a réussi à supprimer l'instabilité du génome par activation de l'enzyme télomérase, et les cellules se sont développées normalement. Deuxièmement, les chercheurs ont examiné le matériel héréditaire de l'ADN, qui doit être bien organisé à l'intérieur de la cellule. Mission accomplie grâce à des protéines appelées histones qui enveloppent les molécules d'ADN d'une manière spécifique. 

 

« Nous avons regardé les vieilles cellules pour voir si la quantité d'histones était la même que dans les cellules jeunes, et il était clair que les anciennes cellules en contenaient moins. » a déclaré Karlseder. En forçant les anciennes cellules à maintenir un niveau d'histones égal aux cellules jeunes, il fut impossible dès lors de distinguer les anciennes cellules des nouvelles ! «Nous pouvons ainsi inverser les effets du vieillissement sans rendre les cellules immortelles. C'est précisément l'idée pour élever la durée de la santé ... au moins dans la culture de tissus, c'est aujourd'hui possible » en conclut Karlseder.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents